Il vient sur le terrain et cherche une place en respectant une grande distance envers les autres : il aime avoir sa tranquillité. Il a pris au maximum 2 – 3 cerfs-volants, en général des cerfs-volants relativement grands et plutôt lents avec des longues queues. Il utilise de très longues lignes pour dessiner gaiement  des droites, des huit et des cercles gracieux dans le ciel. C’est tout simplement beau et reposant à voir.

Malheureusement ce type de cerf-voliste est de plus en plus rare, car il se retire pour voler dans une région éloignée afin d’avoir sa paix. Dommage !