En général il dispose de plusieurs cerfs-volants « Freestyle » avec lesquels on peut tout faire. Les films d’instructions, il les a tous vus ou les reçoit bientôt et en fait, il connait parfaitement toutes les figures, sait les expliquer et sait avec quel cerf-volant et avec quel vent la figure respective se fait le mieux. Seulement il ne sait pas les réaliser.

En général c’est une question de vent ou de cerf-volant qui, après qu'on ait remplacé la structure originale par une structure de compétition, ne se comporte plus comme il devrait. De ce genre de cerf-voliste un vrai « freestyler » pourrait naître.